Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for octobre 2016

Sac filet bicolore.

sac
J’adore le sac filet, c’est un classique du genre. Facile et rapide à crocheter( en plus d’être pratique), il peut se décliner de multiple façons. On trouve d’ailleurs de nombreux tutoriels sur le web.
Déjà détentrice de plusieurs sacs je m’étais jurée de ne plus en crocheter et puis j’ai craqué.

Lors du marché de la laine à Grignan, dans la drôme, j’ai découvert le stand d’une jeune femme, Prunelle Liévaux, qui vendait de la laine mérinos. Comme elle l’explique sur son site, elle transforme la toison des brebis en fil à tricoter et utilise des plantes pour faire ses teintures, ce qui donne de très jolies couleurs douces et agréables à regarder.

pelote

J’ai donc acheté 3 pelotes de couleurs différentes. Il ne me restait plus qu’à tester cette jolie laine. Mais que faire ? Un sac filet bien sûr !

Toutes les personnes qui ont déjà fabriqué un de ces sacs savent qu’il ne faut pas le faire trop grand car plus on met de produits dedans plus il s’étire. Ce qu’il y a de bien avec cette laine mérinos, c’est qu’elle ne bouge pas. Le sac reste en place, il ne s’allonge pas.

Me voilà donc en train de confectionner un nouveau sac filet. Je le voulais différent des autres. J’ai donc décidé de le faire bicolore. Je me suis aussi inspirée d’un tuto que j’ai trouvé sur internet, sur le blog intitulé la maille au mille mailles. Je l’ai un peu adapté, l’augmentation des mailles ne se fait pas de la même façon, la anse est différente et j’y ai ajouté un bouton pour fermer le sac.
J’ai d’ailleurs trouvé le bouton dans une grande chaîne de magasin (Leclerc).

Matériel:
2 pelotes de laine Mérinos de couleurs différentes de Prunelle Liévaux.
Crochet n°4
1 bouton

Points utilisés:
Mailles en l’air (ML)
Mailles serrées (MS)
Brides (B)

Confection:
Faire un cercle avec 4 ML
Rang 1: 3 ML (pour la première bride) , puis 7 brides dans le cercle.
Rang 2: 2 MS dans chaque bride (soit 16 mailles).
Rang 3: 2 Ms dans chaque maille serrée du rang précédent (32 mailles).
Rang 4: *2 MS , puis 1 MS* jusqu’à la fin du rang  (48 mailles).
Rang 5: 1 Ms dans chaque maille (48 mailles).
Rang 6: * 2 MS, puis MS jusqu’à la fin du rang (72 mailles).
Rang 7:   1 MS par maille puis 2 Ms toutes les 9 mailles (80 mailles).
Rang 8 à 11: 1 Ms dans chaque maille (80 mailles chaque rang).
Rang 12: changer de couleur de fil. 1 Ms dans chaque maille (80 mailles).
Rang 13 : 1 MS puis *3 ML, passer 2 mailles puis 1 MS* continuer ainsi jusqu’à la fin du rang, on finit par 3 ML et 1 MS dans le 1er arceau du début de rang.
Rang 14 à 28: 3 ML et 1 MS dans chaque arceau.
Rang 29: 1 MS dans chaque maille de jonction et 2 mailles serrées dans chaque arceau. Vous devez obtenir 80 mailles.
Rang 30:  Changer de couleur de fil. Crocheter 1 mailles serrées dans chaque maille (80 mailles)
Rang 31: 18 MS, 2 ML. Passer 3 mailles, finir le rang en MS ( 79 mailles).
Rang 32: MS dans chaque maille puis 3 MS dans l’arceau (80 mailles).
Rang 33 et 34: 1 Ms dans chaque maille (80 mailles).
Rang 35: 10 MS, 30 ML, passer 20 mailles, 20 MS, 30 ML passer 20 mailles puis 10 MS.
Rang 36: 10 MS, 30 MS dans l’arceau (la anse), 20 MS, 30 MS dans l’arceau, finir par 10 MS (100 mailles).
Rang 37 à 40: 100 MS
Coudre le bouton

anse_bouton

Comme je l’ai dit plus haut, grâce à la laine utilisée, le sac ne s’agrandit pas, il reste donc petit, vous pouvez y placer vos clefs ou votre téléphone. Ce sac est en fait parfait pour les soirées.

Publicités

Read Full Post »

vue_finale

Il y a 8 ans, j’écrivais un livre publié dans la collection mon grain de sel, aux éditions Tana.

Cette collection, créée en 2004 et dirigée par Raphaële Vidaling, n’existe plus aujourd’hui. Les livres édités, étaient écrit par des amateurs, les photos étaient, au départ, prises par Raphaële. Justement parlons des photos. Comme l’explique Raphaële sur le site de présentation de mon grain de sel, les photos vous donnent le rendu exact du plat, pas de soupe gélifiée pour faire tenir la déco, pas de vernis pour donner plus de brillant etc…

Bref c’était une chouette collection, avec de chouettes livres.

Je ne sais pas pourquoi mais il y a quelques jours j’ai sorti le livre de ma bibliothèque, je l’ai feuilleté et j’ai eu envie de refaire quelques recettes pour Halloween. N’ayez crainte, je vais vous épargner le traditionnel velouté de potiron.

Mais avant je vais vous présenter mon bouquin. Il est intitulé : « la cuisine des elfes, des dragons, des hobbits et autres créatures fantastiques ». Il est basé sur l’univers de l’héroïque fantaisie, dans lequel la cuisine tient une grande place.

2livres

Il est divisé en 6 parties :

  1. la cuisine des elfes: personnages plutôt raffinés ainsi que leur cuisine
  2. la cuisine des hobbits, cuisine gourmande
  3. la cuisine des nains, une cuisine de terroir faite pour des hommes bourrus
  4. la cuisine des nomades regroupant des plats faciles à transporter ou à faire sur place (avec ce qu’on trouve).
  5. la cuisine des sorciers faites principalement de potions
  6. et la cuisine des dragons, cuisine à base de viandes, d’oeufs et d’épices.

J’avais également mis au point un petit test qui déterminait de quel personnage on était le plus proche (et donc vers quelle partie se diriger en premier).

Je n’ai pas refais le test, je me suis laissée porter par l’humeur du moment. Lorsque je suis tombée sur les ailes de chauve-souris et les yeux de serpents (cuisine des sorciers) j’ai tout de suite eu envie de réaliser ce plat ou plutôt ce condiment pour Halloween.

photolivre

Pour être honnête j’ai un peu hésité avec les araignées noires dans leur toile (cuisine des nomades) mais le temps gris et maussade m’y a fait renoncer.araignee

Pour les ingrédients, rassurez vous, je ne vais pas vous faire courir dans les champs, les grottes ou les boutiques de sorcelleries. Les produits que nous allons utiliser sont courants et faciles à trouver lorsqu’il s’agit de la bonne saison.
En effet, lorsque j’ai voulu aller faire mes courses, j’ai vite réalisé que je ne trouverais pas tous les produits frais.

Ce n’est pas la saison des oignons grelots (les yeux de serpents). Ceci n’est pas très grave vous pouvez vous rendre dans un magasin de surgelés ou les remplacer par des champignons de paris.

Voici donc ce qu’il vous faut :

Ingrédients:
Un bocal que vous allez stériliser.
200g de trompettes de la mort.
10 oignons grelots ou des champignons de paris.
1 branche de thym
1 branche de romarin
un peu de cardamone
30 cl Vinaigre blanc
huile d’olive
sel, poivre.

ingredients

 

J’ai choisi les trompettes de la mort pour leur forme et leur couleur mais vous pouvez les remplacer par un autre champignon comme les girolles.

Réalisation:
Laver et sécher rapidement les trompettes de la mort. Couper les dans la longueurs pour les déployer et leur donner une forme d’aile de chauve-souris.

ailes

Ôter la première peau des oignons (si vous utilisez des champignons de paris, lavez les, séchez les et équeutez les, ne gardez que le chapeau).
Porter à ébullition le vinaigre blanc. Ajouter les champignons et les oignons. Laisser cuire 2mn.
Jeter le vinaigre.

Mettre dans le bocal le thym, le romarin et la cardamone.

pot

Ajouter les champignons et les oignons.
Recouvrir d’huile. Saler, poivrer.

 

vue_dessus

Il faut laisser reposer 24 heures.

Vous pouvez servir les ailes de chauve-souris et les yeux de serpents à l’apéritif ou avec une petite salade.

degustation

 

Read Full Post »

La Toussaint approche et amène dans son sillage Halloween, fête tant prisée des enfants.

J’ai donc décidé, cette année, de m’amuser à décorer la maison avec mes enfants. Et qu’y-a-t-il de plus tendance cette année que les attrape-rêves!

L’attrape-rêve est un objet sensé capturer les mauvais rêves. Il correspond bien à l’époque de la Toussaint et d’Halloween, époque où se baladent les esprits et les morts.

Pour fabriquer un attrape-rêve de la Toussaint il vous faut :

materiel
Matériel

  • Des pelotes de laines de couleur blanche, orange et noire.
  • 4  bouts de bois
  • Des perles.
  • Un pompon
  • Des ciseaux
  • Une aiguille
  • Des plumes
  • Du ruban ou des chutes de tissus

 

Confection:

Nous allons avec les 4 morceaux de bois fabriquer un cadre qui sera la base de l’attrape-rêve. Dans un premier temps nous les recouvrons de laine blanche, orange et noire.

 

bois1

bois

Une fois le bois recouvert, assemblons les 4 morceaux pour former un cadre

cadre

Nous allons, à l’aide d’une aiguille, tisser une toile d’araignée à l’intérieur du cadre avec de la laine de différentes couleurs. Dans le même temps nous ajoutons des perles.

Puisque nous venons de tisser une toile, il nous faut une araignée. Pour cela nous allons créer un pompon

pompon1

pompon

Pour rendre cette araignée plus réaliste, utilisons 3 perles et créons lui 2 yeux et une bouche

araignee

Pour finir accrochons à la toile les plumes, les rubans et l’araignée.

attrape-reve

Si vous n’avez pas de bois ou de plumes à portée de main pas de panique, les magasins de loisirs créatifs, comme cultura, rougier & plé  ou Zodio vendent tout le matériel nécessaire à la confection des attrape-rêves. Vous pouvez également vous fournir sur le site internet de la fourmi créative.

Read Full Post »

T-shirt customisé.

Cette semaine je vous présente un t-shirt col v customisé à l’aide d’une écharpe faite au crochet .

aplat

Pour pouvoir le réaliser il vous faut :

  • un croche n°3.5
  • Une pelote fil coton (de la couleur de votre choix)
  • des perles
  • une aiguille
  • Un t-shirt (de la couleur de votre choix)

Points utilisés:

  • Mailles en l’air
  • Mailles serrées

produits

Pour réaliser l’écharpe, enfiler les perles sur la pelote à l’aide d’une aiguilles.Avec le crochet faire une chaînette de base d’au moins 54 cm, soit environ 120 mailles en l’air.

Rang 1 à rang 9: *faire 3 mailles en l’air puis une maille serrée (en insérant la perle )dans la 5ème maille en l’air*. Reproduire jusqu’à la fin du rang. Arrêter le fil.

grosplanmaille

Coudre l’écharpe. Commencer par l’épaule, puis le bas, finir par les côtés.

 

tshirtporte

 

Read Full Post »

Parce que le talent n’a pas d’âge, j’ai décidé de vous présenter, Ombeline 11 ans.

ombeline

Lolote : Ombeline depuis quand crées tu ?
Ombeline : Je dessine depuis que je suis capable de tenir un crayon. J’ai commencé en reproduisant des dessins qui étaient sur mes t-shirts. Peu à peu j’ai confié certaines de mes oeuvres à ma mère pour qu’elle les transfère sur des vêtements.
Depuis 2 ou 3 ans, j’ai commencé à prendre du tissu et le mettre en forme sur un mannequin qui se trouve à la maison, pour créer des vêtements. Depuis cette année, je transforme les habits que je n’aime plus ou qui sont trop petits

Lolote : Quel est ton domaine de prédilection ?
Ombeline : Je n’ai pas vraiment de domaine de prédilection. Cela dépend de mes humeurs et de mes envies. Je dessine beaucoup et j’aime décorer mes cahiers de classe et mon agenda.

agenda

Lolote : Qu’est ce qui t’a amené à créer ?
Ombeline : Je ne sais pas trop, je crée avant de me coucher ou lorsque mon frère ne veut pas jouer avec moi et que l’ennuie se fait sentir.

Lolote : Quelles sont les matières que tu aimes utiliser ?
Ombeline : J’aime beaucoup le masking tape ou washing tape, les feutres « posca » pour dessiner sur les galets mais j’utilise aussi du tissu et de la laine.

pierres

Lolote : as tu déjà fait des ateliers? préfères tu créer seule ou à plusieurs ?
Ombeline : En dehors de l’école ou des anniversaires de mes copines, je n’ai jamais fait un atelier. En général je crée seule mais il m’arrive d’aider ma mère lorsqu’elle coud.

Lolote:Quelles sont tes inspirations ?
Ombeline : Je trouve l’inspiration autour de moi, dans les films (je reproduis les personnages de dessins animés que j’aime), les livres pour apprendre à dessiner qui se trouvent chez moi.
Les Youtubeuses comme Andy et Enjoy Phonix m’inspirent beaucoup. Les magazines de DIY, déco et création.

manga

Lolote:Quelle est ta création préférée ?
Ombeline: Celle que je n’ai pas encore faite. La création que ma mère préfère est un crocodile fait avec des galets et peint avec des feutres  posca.

Read Full Post »