Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Nouveauté’ Category

Le 2 mars 2017 s’ouvre l’exposition de Sérgio Ferro à la galerie Sparts à Paris.

arsb

Sérgio Ferro a plus d’une corde à son arc.

Architecte de formation, diplômé en Muséologie et Evolution Urbaine, spécialisé en Sémiologie, professeur, Historien-chercheur, écrivain, Sérgio Ferro peint depuis toujours.

Est-ce que cela suffit au talent? Il vous répondra sans doute que non. Quand on lui demande d’où vient son inspiration, modeste, il vous dit qu’il n’y a pas d’inspiration, qu’il n’y a que du travail.

Sérgio met ses différents travaux au service de son art. C’est en étudiant les autres, en observant, en cherchant, en critiquant, en analysant, en transformant qu’il nourrit son art, qu’il nourrit sa peinture.

Mais est-ce là le secret de son talent ? Comme l’écrivait Augusta Amiel-Lapeyre, dans pensées sauvages «  Le talent est le produit d’une intelligence supérieure appliquée à un labeur. Le génie est une sorte d’étincelle divine. » Sérgio Ferro est étincelle . Comme tous les grands artistes, une source mystérieuse le nourrit, source qu’il ne faut pas chercher à découvrir, car elle est en lui, c’est lui.

En 2012, dans une préface de son livre consacré à l’histoire de la peinture, Denis Jeambar soulignait « …son savoir-faire d’architecte amoureux des lignes simples, des épures, refusant ces broderies qui servent si souvent de cache-misère aux créateurs en manque d’inspiration. » Sérgio Ferro, ajoutait-il « ne se dissimule pas. Il ne s’égare pas. Il va à l’essentiel[…] Son œuvre est un étrange mariage entre le temporel et le spirituel, une entreprise artistique peu commune autour de l’Homme de Dieu, un dialogue entre ciel et terre. Le plaisir et les émotions qu’il soulève sont la preuve d’une sensibilité habitée par l’universalité…».

Nul ne peut rester insensible à l’œuvre de Sérgio Ferro. Immense artiste brésilien. Français. Universel.

Galerie Sparts à Paris du 2 mars 2017 au 25 mars 2017.
Exposition « Résurrection » Sérgio Ferro.

21 rue de Seine 75006 Paris

automneb

Publicités

Read Full Post »

L’hiver est là, le froid aussi, mais ce n’est pas une raison pour abandonner notre coquetterie.
Alors pour rester beau tout en ayant chaud, voici un snood chic que vous ne voudrez plus quitter.

L’idée de ce snood vient du blog de nadiaspeedychef  qui propose un snood en jersey, pour aller faire son jogging. J’ai dû adapter les dimensions car les tissus que nous allons utiliser pour notre réalisation sont moins souples et moins « élastiques »

Fournitures:
Tissu en coton
Tissu en suédine
Molleton
Craie tailleur
Fil
Une machine à coudre
tissus

Couper les tissus aux dimensions 72 cm x 22 cm (les valeurs de couture sont comprises).La valeur de couture est de 1 cm.

Nous allons créer avec la suédine et le molleton un tissu matelassé.

Dans un premier temps avec la craie nous allons dessiner un damier sur la suédine

dessin_matelasse

Nous allons ensuite épingler le molleton et la suédine envers contre envers.

moleton

Maintenant il nous faut coudre la suédine et le molleton ensemble tout en suivant les dessins du damier. Pour cela j’ai utilisé un point large (4,5).

matelasse

Il faut surjeter les bords des tissus pour éviter qu’ils s’effilochent.

surjet

Epingler les tissus endroit contre endroit. Coudre dans la longueur. Laisser une ouverture, de la taille de la main, pour pouvoir retourner le tissu

Ramener le côté gauche vers le côté droit en passant par l’intérieur de l’ouvrage. Coudre ensemble.

fermeture_cote

Grâce à l’ouverture que vous avez précédemment laissée, retourner l’ouvrage et fermer avec un point invisible.

Il existe une variante.
Vous n’êtes pas obligé d’utiliser 2 tissus différents. Vous pouvez utiliser un seul tissu. Dans ce cas, les dimensions du tissu changent : il faut un tissu de 72 cm x 44 cm.
Au lieu de commencer la couture par la longueur, plier endroit contre endroit votre tissu et coudre ensemble les 2 bords de 44 cm.
Puis replier le tissu endroit contre endroit et cette fois coudre les côtés de 72 cm ensembles. Laisser une ouverture. Retourner l’ouvrage et finir au point invisible.

Vous voila prêt à affronter le froid, tout en restant chic

snood_fini

Read Full Post »